Bilan / perspectives du CRR : Collectif RésisteR

vendredi 26 novembre 2010 (mis à jour le 01-12 à 01h00)
 

CR de l’AG du 24/11 initiée par le CRR, salle A28 Fac de Lettres, de 19h à 21h

Quelques dates à retenir :

  • Samedi 27/11 :
    • À partir de 9h : Organisation : AG de coordination nationale à Nantes. Thomas s’y rendra au nom du CRR54.
  • Lundi 29/11 :
    • 18h : Organisation : La CRISE appelle à une réunion préparatoire dans les locaux de Sud Educ au 76, rue de la Hache à Nancy, pour l’organisation du 4/12.
  • Samedi 4/12 :
    • Action : La CRISE organise une journée de lutte contre le chômage, les précarités et les expulsions, pendant les festivités de la Saint-Nicolas. La Chorale des Sans Noms se joint à l’événement 15h pl. Maginot (à préciser).
  • Lundi 6/12 : 
    • 20h : Organisation : Réunion au CLID, 29, rue Guilbert de Pixerécourt (proposé par Attac 54), pour la mobilisation contre le G8 et le G20 de 2011 en France.
  • Jeudi 16/12 :
    • 19h : Organisation : AG ouverte à tous/tes, initiée par le CRR, sur le campus Fac de Lettres.

 

Résumé des discussions :

  • Le mouvement de lutte contre la réforme des retraites s’achève, et même si l’issue en était incertaine, l’organisation du mouvement et la mobilisation n’ont pas permit d’aboutir. Toutefois le collectif a permis à des personnes d’horizons très divers de se regrouper, cette diversité et la possibilité de dépassement de certaines orga par un activisme plus important ont permis au collectif de jouer son rôle. Se rassembler nous renforce, et si la "lutte active" est suspendue, il reste, et se préparent de nombreuses autres luttes à mener.
  • Bien qu’il soit certain que même à l’état de veille le collectif reprendrait en cas de nouvel élan de contestation, il semble important de poursuivre par l’élargissement des luttes, et de continuer ce collectif dans ce moment plus creux, afin de continuer à rassembler, de pas laisser s’arrêter cette prise de conscience naissante, et de l’enrichir. Rester en alerte et continuer à transmettre les informations, à relayer les efforts de sensibilisation et d’éveil des conscience.
  • Si le travail de résistance, de pédagogie, de militantisme, de construction du mouvement pour cette lutte des classes est fait par chaque orga/syndic/politique, le collectif permet une mise en commun et également une ouverture, et permet de toucher "les autres". Ce travail est nécessaire en amont des mouvements sociaux et face à ce capitalisme organisé depuis de trop nombreuses années, ainsi que pour regrouper les classes plus aisées qui commencent aussi à être touchées. Le sentiment de légitimité des luttes et de l’illégitimité de nos dirigeants va dans ce sens.
  • Ainsi, la majorité des présents affiche une volonté de maintenir le collectif et son rôle : s’informer, s’organiser, agir. En revanche, il est évident le nom est à changer. La proposition de Collectif RésisteR est retenue, pour conserver le "CRR". La lutte est épuisante, physiquement et moralement, et chacun d’entre nous est bien souvent engagé dans d’autres orgas. Il est donc évident qu’on ne peut maintenir un rythme aussi soutenu. La proposition de se rencontrer pour faire le point une fois par mois est retenue. Ainsi, dans le but de maintenir des objectifs relativement clairs, il serait bon de prévoir la teneur des discussions avec ordre du jour avant les AG.
  • La création d’un journal, bien que pouvant sembler difficile, remporte une grande popularité. La reprise d’infos parues dans les quotidiens locaux ou transmises par les différentes orgas peuvent constituer une source intéressante. La possibilité de diffusion papier, "affiche" et virtuelle pourrait être envisagée, un maintien d’objectif de diffusion aidant à la réalisation. L’accent devrait être mis sur les informations locales : par exemple, ce que nous préparent les ministres Rossot Debord et Morano ou le député Hénard, et cela permet également de rappeler aux politiques (et électeurs) leurs actions avant les élections.
  • Le collectif pourrait, en s’associant plus particulièrement à au moins 2 orgas par événement, organiser des réunions publiques pour débattre d’un sujet de l’actualité. L’organisation en France du G8 et du G20 en 2011 pourrait également être un sujet de poursuite de la lutte, à cette occasion, un rdv est donné le 6/12. Action également lors des festivités de la St Nicolas le 4/12, organisée par la CRISE, avec préparation le 29/11.
  • Le référendum lancé par Attac via Politis remporte pas mal de succès, mais les conditions d’application sont nombreuses et pour l’instant loin d’être remplies. Le nombre important de signatures peut tout de même être, à défaut, un symbole important. Les élections présidentielles de 2012 semblent être une échéance plus réaliste, malgré toutes les incertitudes (et déceptions rattachées ?) qui pèsent sur cette campagne.
  • Un rassemblement pourrait être organisé le 15/12, à l’appel des syndicats, au Luxembourg (concerne la Grande Région), pour se joindre au mouvement de contestation européen. Renseignement sur les transports organisés à demander dans vos propres orgas… Ce mouvement pourrait trouver un écho international, et n’est donc pas à négliger.
  • Pour terminer, c’est Thomas qui représentera le CRR lors de la rencontre pour une coordination nationale des collectifs de lutte à Nantes le 27/11. Le mot d’ordre pour cette AG est "modestie" par rapport à la situation de Nancy.

Voilà, c’en est fini de ce CR,

merci

à tous, et

à bientôt

 ! (Je vous glisse au passage que je ne pourrai être présente du 1/12 au 15/12, mais que je n’abandonne pas le CRR pour autant, hé hé, vous ne pensiez pas être débarrassés de moi comme ca qd même !)



Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

A la une

La newsletter du site

HTML - 48.3 ko Pour recevoir toutes les 1 ou 2 semaines l’agenda et les derniers articles parus sur le site FSL-Nancy.

AGENDA MILITANT
de Nancy et environs...

<<

2019

>>

<<

Mai

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112