[caserne Faron] Le point de vue des réfugiés

mardi 27 janvier 2015
 


Tout d’abord, on tient à remercier toutes les personnes présentes samedi pour apporter leur soutien aux occupants de la caserne Faron. Vu comment les médias parlent de notre mouvement, ça relevait du courage de rejoindre notre "mystérieux collectif pour les réfugiés de Faron", pire, notre "groupe d’extrême-gauche jusqu’alors inconnu". On espère que le regard de vos proches n’a pas trop changé depuis le rassemblement.

C’est vrai que parmi nous il y a tout de même d’anciens bénévoles de l’Ars (association d’Accueil et réinsertion sociale) qui faisaient des activités avec les enfants de Faron (mais pas des activités d’extrême-gauche, hein, des trucs sympas, des bonhommes de neige en papier mâché, des tomates-ketchup dans l’herbe l’été). Toutes les précautions pour préserver leur identité ont été inutiles : sur ordre de la préfecture, l’Ars les a "remerciés" tous les quatre (même s’ils n’étaient pas tous dans le coup) car ils avaient l’intention, rendez-vous compte, de mettre au grand jour la situation de la caserne Faron, afin de dénoncer c’est un comble le non respect du droit au logement et à l’éducation. Voilà, vous savez tout maintenant.

Promis, juré, on ne commentera pas les sujets sortis depuis le rassemblement dans les médias. Nous aurons tout le temps pour ça plus tard. Mieux vaut vous partager, il nous semble, les dernières nouvelles qu’on avait apportées sur un plateau aux médias, et même prémâchées, mais qu’ils ont préféré écarter. Il est évident que le point de vue des réfugiés est bien moins important que celui de Monsieur le maire de Vandoeuvre – qui a su se montrer disponible pour une petite interview de France 3, alors qu’il a refusé de rencontrer les manifestants – mais bon, ça ne peut pas faire de mal d’entendre un autre son de cloche.

Vous trouverez donc en pièce-jointe le témoignage brut d’occupants de Faron avec qui nous nous sommes entretenus un peu avant et un peu après le rassemblement. Autant vous dire, c’est effarant.


Vous pouvez constater, en lisant la fin, que nos actions et notre rassemblement semblent porter doucement leurs fruits. Il ne faut pas pour autant se réjouir trop vite, rien n’est fait, mais une chose est sûre, ce n’est pas en attendant de voir ce que donnera l’après 31 mars ni en reposant notre confiance sur des élus (parfois capables d’interdire la scolarité à des gamins) que les choses évolueront. Une fois la période de grand froid terminée, Bouygues et compagnie n’attendront pas longtemps pour savoir s’ils peuvent enfin construire l’écoquartier Biancamaria (comment ça, vous n’avez pas lu la publicité officielle ! C’était en Une de L’Est Républicain ce lundi, un dossier complet vantait l’originalité du projet, sans contradicteur ce coup-ci. Après nos actions et notre rassemblement, c’est le plus beau droit de réponse qu’on puisse offrir aux élus, même pas besoin de les laisser s’exprimer, le journaliste le fait mieux qu’eux.)

Bref, nous n’allons rien lâcher et poursuivre notre mouvement. Cela se traduira par un autre rassemblement, plus long, plus festif… Cette fois, nous demanderons aux autorités de pouvoir entrer à l’intérieur. Côté actions, nous avons eu des idées lumineuses dont vous entendrez parler en temps voulu.

Si vous souhaitez vous investir plus concrètement au Printemps des voisins de l’écoquartier, c’est-à-dire participer à l’organisation de ce qui vient d’être annoncé, faites-nous une petite réponse par mail à casernefaron hotmail.com ou printempsdesvoisins gmail.com (si l’une ne marche, tentez l’autre) et nous vous communiquerons des informations plus précises.

Et rejoignez-nous sur le Facebook des Printemps des voisins de l’écoquartier !

Vous y trouverez notamment toutes les photos du rassemblement prises par Lucile Nabonnand et le reportage de France Bleu Sud Lorraine (le seul qui mérite d’être relayé).



Documents joints

Entretien occupants de Faron
Entretien occupants de Faron

Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

A la une

La newsletter du site

HTML - 48.3 ko Pour recevoir toutes les 1 ou 2 semaines l’agenda et les derniers articles parus sur le site FSL-Nancy.

AGENDA MILITANT
de Nancy et environs...

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123