Les éducs spé’ en danger : prochain café Repaire

Publié vendredi 1er novembre 2013 sur le site FSL - Nancy : http://fsl-nancy.fr/http://fsl-nancy.fr/spip.php?page=evenement&id_article=9979
Date de l'événement:
jeudi 7 novembre 2013  -  19h00
 

Des anciens éducs spé' de Vivre dans la Ville viendront au Café Repaire de ce 7 novembre.

Présenté par le NJJ, le prochain Café Repaire aura lieu le jeudi 7 novembre à 19 h au bar Le Bon temps. Axé sur le thème de la prévention spécialisée, il permettra d’aborder les difficultés de l’historique association Vivre dans la Ville à Vandoeuvre, qui a dû cesser d’exister afin de permettre au Conseil général 54 de réaliser des économies. Trois de ses anciens salariés avaient ensuite été virés de Jeunes et cité, l’association dans laquelle ils avaient été intégrés.

De comités de soutien en “pique-niques revendicatifs” et de diffusions de tracts en perturbations diverses et variées, les trois éducateurs spécialisés licenciés de Jeunes et cités et les dizaines de personnes qui les suivent dans leur lutte donnent tout de jour en jour pour dénoncer leur situation.

Tout commence il y a environ deux ans. A l’époque Claire Lefebvre, Fabien Patrocinio et Jean-Christophe Berche faisaient partie des dix salariés de Vivre dans la Ville, une association de prévention spécialisée à Vandoeuvre. Créée en 1976 par des habitants de la cité, VDV, comme elle était appelée communément, étendait son action autour du quartier des Nations, symbole s’il en est de l’aggravation de la fracture urbaine. Malgré une expérience en matière d’action sociale reconnue par les habitants et les élus, son financeur le Conseil général 54 décida de fusionner l’équipe d’éducs spé’ au sein d’une autre association, Jeunes et cité. Basée à Laxou, elle n’intervenait jusqu’alors pas sur la zone que couvrait VDV. L’objectif était purement économique : chasser les dépenses inutiles. Mathieu Klein était en charge du dossier. Le conseiller général PS précisait bien : “il n’y aura pas de licenciements de travailleurs sociaux, ni de suppressions de l’encadrement”. Mais les “VDV” voyaient venir les réductions d’effectifs gros comme une maison – la suite leur donna raison. Ils multiplièrent les actions, mais rien n’y faisait. Le 1er janvier 2013, ils intégraient officiellement Jeunes et cité. Deux conceptions différentes de l’action sociale se retrouvaient alors à travailler ensemble. “La mayonnaise prendra”, disait Mathieu Klein. A croire que l’élu n’est vraiment pas fait pour les prédictions… Le 8 aout, Claire Lefebvre a été licenciée. Ses deux collègues l’ont également été dans les mois qui ont suivi. Motif ? Une enquête de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques à laquelle ils n’ont pas répondu, soucieux de préserver l’anonymat des jeunes dont ils s’occupaient. Jean-Christophe Berche, qui n’avait encore jamais entendu parler de cette enquête, voit plutôt un “prétexte pour nous virer”. L’inspection du travail parle d’un “désaccord idéologique”.

Et c’est bien parce que ces licenciements sont le syndrome d’une époque et parce qu’il sont liés à des causes plus profondes qu’une simple enquête non remplie qu’ils ne laissent pas indifférents les habitants de Vandoeuvre, les mères des jeunes bénéficiaires ou encore les personnes sensibles à la lutte contre les inégalités sociales. L’objectif du prochain Café Repaire n’est donc pas de rester cloisonner sur des éléments factuels que seules les personnes concernées par l’affaire connaissent mais plutôt de faire prendre tout son sens à la notion de débat citoyen puisque la façon dont la Cité doit combattre ses inégalités, surtout pour une ville comme Vandoeuvre où les HLM s’alignent sur des kilomètres de béton, doit être pensée par tous. Ceux qui participent à ce combat, comme VDV il n’y a encore pas si longtemps. Ceux qui bénéficient de son action. Ou encore ceux qui limitent cette action, voire l’empêchent, pour faire des économies.

 

Les éducs spé’ en danger

Prochain Café Repaire

Le jeudi 7 novembre à 19 h

Au bar Le Bon Temps
(13, avenue Foch à Nancy)

Un débat présenté par le Nouveau Jour J,
en compagnie d’anciens éducateurs spécialisés de Vivre dans la Ville
et du Comité de soutien des trois licenciés.

 

BLOG : http://repaire.nancy.over-blog.com
Site du NJJ : www.nouveaujourj.fr&amp ;amp&nbsp&nbsp ;; ;nbsp ;



Commentaires

Navigation

dans la journée...


      Les éducs spé’ en danger : prochain café Repaire

      Des anciens éducs spé' de Vivre dans la Ville viendront au Café Repaire de ce 7 novembre.

      Présenté par le NJJ, le prochain Café Repaire aura lieu le jeudi 7 novembre à 19 h au bar Le Bon temps. Axé sur le thème de la prévention spécialisée, il permettra d’aborder les difficultés de l’historique association Vivre dans la Ville à Vandoeuvre, qui a dû cesser (...)


  • 19h00 : Les éducs spé’ en danger : prochain café Repaire

A la une

La newsletter du site

HTML - 48.3 ko Pour recevoir toutes les 1 ou 2 semaines l’agenda et les derniers articles parus sur le site FSL-Nancy.

AGENDA MILITANT
de Nancy et environs...

<<

2019

>>

<<

Mai

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112