Lettre de la Solidarité Internationale en Lorraine - Janvier 2012


Bonjour,

Vous trouverez en pièce jointe la Lettre de la Solidarité Internationale en Lorraine - janvier 2012.

Bonne lecture !

LORSUD - Coordination Lorraine des Acteurs de la Solidarité Internationale
29 rue Guilbert de Pixerécourt
lorsud yahoo.fr

Au sommaire :

  • Campagnes
  • Outils
  • Financements
  • Agenda des associations

Edito : Ecoutons le vieux sage !

L’année 2011 avait bien mal commencé avec le tremblement de terre terrifiant du Japon, triste réplique de celui de 2010 en Haïti qui avait frappé encore plus durement parce que le niveau de vie ne permettait pas le même niveau de protection… Au printemps, d’autres femmes et hommes risquaient leur propre vie sur les rives Sud de la Méditerranée et au-delà pour réclamer le droit à la parole et à la justice sociale.

Tout cela aurait bien dû inciter les responsables des nations « les plus avancées », réunis au G8 de Deauville en juin, à se pencher sur les déséquilibres criants à travers la planète pour les corriger mais il fallait rassurer les marchés… On s’attendait alors à ce que le groupe élargi du G20 qui intègre les pays dits émergents comme le Brésil ou l’Inde prenne davantage les problèmes d’inégalité de mode de vie à bras le corps lors du sommet de Cannes en novembre mais il fallait rassurer les marchés…

Il restait au moins l’espoir de la conférence de Durban en décembre avec la majeure partie des gouvernants du monde appelés à se pencher sur les solutions urgentes et concrètes pour empêcher l’emballement climatique et ses conséquences qui frapperont partout : raréfaction de la ressource en eau, désertification galopante, migrations forcées…Mais, il ne fallait pas vexer les marchés !!!

Alors devant le fatalisme contagieux qui laisse la voie ouverte pour le pire avenir commun, un vieux sage de 94 ans, Stéphane Hessel est venu contaminer plusieurs millions de citoyens du monde avec deux petits livres en forme d’ordonnance : « Indignez-vous » et « Engagez- vous ». Cela a permis de grossir les rangs de celles et ceux qui ont toujours refusé que, sous prétexte de rassurer les marchés, un Haïtien vive moins protégé qu’un Japonais et que l’aumône de l’aide alimentaire supplante le droit à l’autonomie du pain quotidien.

Ailleurs, en Equateur et au Bhoutan, petits pays très différents de la planète, se mettent en place, non sans difficulté mais avec détermination, des sociétés du Bien Vivre et du Bonheur Intérieur Brut. Leur recette : besoins raisonnables, échanges de proximité, respect de la terre nourricière, partage des connaissances et participation citoyenne pour faire passer l’intérêt collectif avant l’intérêt particulier. C’est un bel encouragement au partage durable plutôt qu’au développement durable, ici et là-bas, maintenant et après. Les pistes alternatives ne manquent pas pour relier l’inventivité associative, l’engagement citoyen et le champ de décision politique dans tous les grands domaines d’activité humaine : production alimentaire, santé, éducation, progrès technique, finance, commerce…

Souhaitons-nous une belle année 2012 d’indignation forte et d’engagement déterminé.

François Petitgand

PDF - 459.1 ko
Lettre 01 2012


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

A la une

La newsletter du site

HTML - 48.3 ko Pour recevoir toutes les 1 ou 2 semaines l’agenda et les derniers articles parus sur le site FSL-Nancy.

AGENDA MILITANT
de Nancy et environs...

<<

2020

>>

<<

Mai

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031