Mobilisation continue des éducateurs/trices de Vivre dans la Ville au CG54

Journal de grève... ...

dimanche 1er janvier 2012 (mis à jour le 15-12 à 00h51)
 

Après plus de 10 mois de mobilisation des Éducateurs de la prévention spécialisée à Vandoeuvre…

Le Conseil Général 54 persiste et menace 36 ans d’expérience de terrain !…

Vivre dans la Ville sans convention depuis le 1er janvier 2012 sur décision unilatérale du CG54.
Résultat : Démission collective du CA et des membres du bureau de Vivre dans la Ville.

Aujourd’hui, où en sont les Védévés ?


L’émission de radio : 60 minutes rien que pour présenter la lutte des Védévés. Ecoutez-la, ça vaut le coup. Ca se passait sur Radio caraïb Nancy, c’était mardi 19 juin de 9h à 10h.
 

Mobilisation continue des éducateurs/trices de Vivre dans la Ville

- Lundi 26 novembre 2012

Les Védévés … de retour au CG le 11 décembre à 12h30

  •   Mi-décembre 2011 : une mouche piquait "les Védévés" …
Les voilà en grève, occupant le hall du CG pendant plusieurs semaines, avec force chants et tracts ! Et tout ça pour quoi ? Pour pouvoir continuer à remplir leur mission avec les mêmes moyens humains, le maintien de 10 postes de prévention spécialisée sur la deuxième ville du Département … alors que le financeur voulait en "mutualiser/supprimer" 2.
Par les temps qui courent, quelle impertinence, quelle arrogance !

Un an plus tard : leur "peut-être nouvel employeur" Jeunes et cités, en accord avec le financeur, veut leur prendre … 2 postes sur 10.
Salariés contre employeurs et financeur, la lutte est inégale mais ils ne lâchent pas.

  •  Mi-décembre 2012 : la mouche est un peu plus petite mais elle repique …
Les re-voilà pour un Pique-nique festif et revendicatif le Mardi 11 Décembre à partir de 12h30 dans le hall du CG pour exiger :

- le maintien d’un mi-temps accueil secrétariat (au lieu d’un temps complet) ;

- un 20% éducatif (au lieu d’un temps complet de direction).

Par les temps qui courent, ……

Comme d’habitude, nous serons heureux que vous veniez nous soutenir avec un saucisson sous l’bras !

Les Védévés.

 

L’intégralité de nos journaux de mobilisation est disponible sur le site du FSL Nancy : http://www.fsl-nancy.fr/mobilisatio...
Quelque soit le sort qui nous est réservé, nous vous tiendrons régulièrement informés de nos futures mobilisations par le biais de ce journal de lutte.

A bientôt.
Les éducateurs/trices de Vivre dans la Ville

 

- Dimanche 25 novembre 2012

Le 13 novembre, nous portions à votre connaissance un courrier que nous avons adressé au bureau de Jeunes et Cité avec copie à Michel Dinet et Mathieu Klein.
Voici la réponse de Jeunes et Cité. C’est un non général sur toutes nos demandes.
En 2013, si nous rejoignons Jeunes et Cité, nous aurons donc perdu 2 ETP par rapport à l’équipe de Vivre dans la Ville (le poste de directeur et celui de secrétaire). 2 ETP sur 9,8 ETP qui composaient VDV, c’est une diminution de plus de 20% des postes. C’est beau une politique de gauche !
Dans le même temps nous apprenons que le CG 54 ne réclame plus à l’Etat les 245 672 052 € correspondant au décalage cumulé depuis 2004 entre les dépenses obligatoires réalisées et les recettes versées au département. Ce geste de Michel Dinet en direction de François Hollande se fait sur notre dos, il faut le savoir.

En relisant les prises de position publiques de Mathieu Klein à la presse pendant notre grève, il apparaît aujourd’hui qu’il mentait bel et bien : Est républicain 24 janvier 2012 : «  il n’y aura pas de licenciements de travailleurs sociaux, ni de suppressions de l’encadrement. »
Républicain lorrain 26 janvier 2012 : « Dans les clauses « de reprise », on inclut la reprise du personnel. »

Qu’apprend-t-on dans le courrier de Jeunes et Cité : l’éventuelle reprise des salariés de Vivre dans la Ville par Jeunes et Cité le 1er janvier 2013 (Jeunes et Cité n’a pas encore donné son accord) n’inclut pas le poste de notre secrétaire. La suppression du poste de directeur semble quant à elle déjà actée. Notre directeur est pourtant en CDI à Vivre dans la Ville et est encore loin de la retraite.

La réorganisation imposée par le Conseil Général 54 inclut donc une réduction des moyens administratifs (suppression du poste de secrétaire-comptable) et des moyens d’encadrement (suppression du poste de directeur).

Très logique dans un contexte où l’emploi est la priorité des priorités ! CQFD

 

- Vendredi 23 novembre 16 heures : Dernière minute :

suite à une intervention de la Préfecture : la famille sera hébergée au moins jusque jeudi 29 novembre au foyer du grand Sauvoy ! Nous n’avons pas d’informations pour la suite.

Les articles de presse sont visibles là : http://vivredanslaville.20minutes-b...

Les Védévés

- Lundi 19 novembre 2012

De mauvaises nouvelles concernant la famille que nous accompagnons.

Depuis plus d’un mois nous faisons un appel à la solidarité sans lien direct avec notre mobilisation.
A l’occasion de la journée internationale du droit de l’enfant nous avons adressé à la presse le coup de gueule suivant :

Mardi 20 novembre, journée internationale des droits de l’enfant .

Educateurs à l’association Vivre dans la ville à Vandoeuvre, nous nous demandons comment nous allons pouvoir les respecter alors que c’est notre mission et notre engagement. Les respecter pour 5 enfants, âgés de 4 et 14 ans, les deux plus jeunes étant de santé fragile. Si nous ne trouvons pas de solution, à partir de mercredi soir, ils dormiront dans la rue (si le froid le leur permet).
Pourquoi ? A cause de la situation administrative de leurs parents. Leur père est en situation irrégulière. Leur mère, reconnue adulte handicapée a demandé une autorisation de séjour pour soins et attend d’être convoquée par le médecin assermenté par la Préfecture. Aucun hébergement possible, même d’urgence malgré toutes nos démarches depuis plusieurs semaines du fait de la situation administrative des parents.
Grace à la solidarité, nous avons pu jusqu’à aujourd’hui leur assurer au jour le jour un abri. Mais nous sommes au bout, au bout du bout.
Ces enfants sont en France depuis leur plus jeune âge, le dernier y est né. Ils y sont scolarisés, y ont leurs amis. Ils ne connaissent pas d’autre pays que celui des droits de l’homme.
Alors, faute d’autre perspective, il ne nous restera plus qu’à les accompagner dans la rue mercredi soir, avec tentes et couvertures, en espérant que rapidement, le respect des droits de l’enfant (re)deviendra une réalité pour eux 5.
Nous nous tenons à votre disposition pour vous donner de plus amples informations sur la situation. Les parents de ces 5 enfants acceptent aussi d’être contactés.
Pour l’équipe éducative de Vivre dans la Ville : Claire Lefebvre 06.46.32.35.34, Jean-Christophe Berche 06.46.32.35.40

S’ils doivent dormir dehors, ils ne seront pas seuls, au moins les premiers jours !

 

- Mardi 13 novembre 2012

Nous portons à votre connaissance un courrier que nous avons adressé aujourd’hui jour au bureau de Jeunes et Cité avec copie à Michel Dinet et Mathieu Klein.

A moins de deux mois de l’échéance fatidique du 1er janvier 2013, nous ne savons toujours pas quel va être notre statut. L’association Jeunes et Cité et le CG 54 ne sont pas encore d’accords sur les conditions de notre reprise.

Et nous salariés n’acceptons pas de perdre 2 postes dans cette reprise. Ca promet !

 

Nous profitons de cet envoi pour remercier toutes celles et ceux qui ont répondu à notre appel pour soutenir une famille Rrom de Vandoeuvre et en particulier la chorale des sans. La situation n’est toujours pas réglée.

 

A bientôt.
Les éducateurs/trices de Vivre dans la Ville

 

- Vendredi 28 septembre 2012

Ils se moquent vraiment du monde !
Plus rien ne m’étonne…

Lors de notre occupation du hall du CG l’hiver dernier, nous avions créé une sorte de girls and boys band et nous avions détourné les paroles de chansons connues, au grand dam de certains qui se sont sentis particulièrement visés. L’une de ces chansons s’intitulait : « ils se moquent vraiment du monde ! Plus rien ne m’étonne… ».
Elle nous parait aujourd’hui toujours autant d’actualité. Jugez vous-mêmes.
Le CTP (comité technique paritaire) du CG s’est réuni mardi 25 septembre et… il s’est prononcé à la majorité contre notre intégration… Nous en sommes désolés !!!
A cette occasion monsieur MANGIN, vice-président du CG et président du CTP a osé dire que jamais les salariés de Vivre dans la Ville et les syndicats qui les soutiennent n’avaient fait de proposition d’intégration au sein du personnel du département car si cela avait été fait, alors peut-être que c’est ce qui aurait été proposé ! Pour rappel, les organisations syndicales CGT et SUD avaient tenté de faire passer ce dossier lors du CTP de février 2012. Et les éducateurs, soutenus par les organisations syndicales du public et du privé ont formulé cette revendication à chaque fois qu’ils ont croisé Mathieu Klein.

« ils se moquent vraiment du monde ! Plus rien ne m’étonne… ».

Nous vous joignons le projet que les organisations syndicales ont déposé en CTP et le document qu’ils ont lu lors de cette session.

 

A bientôt.
Les éducateurs/trices de Vivre dans la Ville

 

- Mardi 25 septembre 2012

Dans notre dernier journal de mobilisation, nous vous informions que lundi 16 juillet 2012, Mathieu Klein avait invité les salariés de Vivre dans la ville à une rencontre pour les informer du sort que le Conseil Général leur réservait.

Pour rappel : Dans l’esprit du Conseil Général, l’internalisation de l’équipe de VDV au sein du CG (notre revendication) n’est plus d’actualité, L’équipe de VDV serait transférée à Jeunes et cité dans un premier temps (1er janvier 2013) avant la constitution d’une nouvelle association née de ce transfert. Il est envisagé à moyen terme que les salariés de Pass’sport et culture intègrent eux aussi cette nouvelle structure. Les conditions de travail (salaires, congés) actuelles des éducateurs de VDV seraient garanties mais Mathieu Klein qui ne veut s’ingérer dans les associations ne peut garantir que l’équipe actuelle de VDV resterait sur Vandoeuvre.

Nous avions signifié à Mathieu Klein notre opposition totale à ce scénario. Nous continuons à demander notre internalisation. L’internalisation de nos postes est, à la demande des organisations syndicales CGT et SUD du CG, à l’ordre du jour d’un CTP (comité technique paritaire) du CG qui se déroulera le 25 septembre. L’intitulé est le suivant : « intégration au conseil général des professionnel de Vivre dans la Ville ».

Un comité de pilotage réunissant le CG, le CA de Jeunes et Cité, Mr Maïer, administrateur provisoire à VDV et le directeur de VDV s’est tenu jeudi 13 septembre. Il en est ressorti, selon le compte-rendu que nous en a fait Mr Maïer, la volonté de l’ensemble des participants de réussir une absorption rapide de VDV par Jeunes et Cité. Les éducateurs actuels de VDV resteraient sur Vandoeuvre, le directeur serait affecté sur un autre secteur, le contrat de la secrétaire ne serait pas reconduit mais Jeunes et Cité se verrait attribuer un ½ poste de secrétaire supplémentaire sur un autre secteur.

Les informations qui nous sont fournies actuellement sur la situation qui serait celle des salariés qui refuseraient cette absorption sont contradictoires. Un jour on nous dit qu’il ne pourrait s’agir que d’une démission, le lendemain cette démission devient un licenciement économique qui se transforme deux jours plus tard en rupture conventionnelle. On nous garantit à tort que les conditions de la rupture conventionnelle équivalent à celles du licenciement alors que les taux d’indemnités chômage et leur durée varient substantiellement. On nous demande aussi d’être ambitieux en formulant des demandes de formation qualifiantes. Si nous avions un esprit taquin, on en viendrait à penser qu’une rupture conventionnelle comme cadeau de bienvenue à Jeunes et Cité, même aux conditions d’un licenciement économique, nous laisse présager que ce sont les postes qui intéressent mais pas forcément ceux qui les occupent… Car comme le formule plaisamment la sagesse lyonnaise : "On fait toujours plaisir aux gens en leur rendant visite : si c’est pas en arrivant, c’est en repartant.".

L’administrateur provisoire réclame des entretiens individuels avec les salariés pour leur demander de se projeter dans l’avenir sans rien avoir de précis à proposer permettant aux salariés de se positionner. Ce qui est sûr, c’est que certains cherchent à diviser l’équipe de salariés de VDV dont la cohésion est une force. La cellule de reclassement souhaiterait fonctionner à plein rendement pour que l’absorption se fasse au plus vite. Ca ne se fera pas aussi vite qu’ils le souhaiteraient. L’équipe de VDV n’est pas pressée de mourir.

Nous rencontrerons le CA de Jeunes et Cité pour la première fois le 11 octobre. Espérons que cela nous permettra d’y voir plus clair.

 

A bientôt.
Les éducateurs/trices de Vivre dans la Ville

 

- Mardi 17 juillet 2012

Hier, lundi 16 juillet 2012, Mathieu Klein avait invité les salariés de Vivre dans la ville à une rencontre pour les informer des suites que le Conseil Général prévoyait pour les salariés et la prévention sur Vandoeuvre. Cette réunion réunissait les salariés de VDV, directeur compris, l’administrateur provisoire (Mr Maïer), les syndicats CGT et SUD du CG et Hans Mazetier du cabinet de Michel Dinet.

Après un rappel des événements de ces derniers mois, rapport solidarité (juin 2011), mouvement des éducateurs (décembre 2011), déconventionnement (janvier 2012), démission des membres du bureau de VDV(février 2012), attribution d’un administrateur provisoire (avril 2012), démission des administrateurs de VDV (juin 2012), comité de pilotage sur l’avenir de la PS dans Nancy Couronne (juillet 2012), Mathieu Klein nous a informés des décisions prises par le CG. Ce sont en gros les informations que nous avaient donné Mr Maïer qui était allé à la pêche aux infos début juin (voir journal du 11 juin 2012).

Mathieu Klein s’était engagé lors de notre dernière rencontre à une réelle concertation avec nous sur les différentes pistes de sortie de crise, dont l’internalisation au sein du CG. Et là, en 7 minutes, notre sort était scellé, le projet ficelé, aucune discussion possible. Voilà ce que le Conseil Général appelle dialogue social. Nous, non !!! Notre conception du dialogue est toute autre.

A l’heure actuelle, dans l’esprit du Conseil Général, l’internalisation de l’équipe de VDV au sein du CG (notre revendication) n’est plus d’actualité, L’équipe de VDV serait transférée à Jeunes et cité dans un premier temps (1er janvier 2013) avant la constitution d’une nouvelle association née de ce transfert. Il est envisagé à moyen terme que les salariés de Pass’sport et culture intègrent eux aussi cette nouvelle structure. Les conditions de travail (salaires, congés) actuelles des éducateurs de VDV seraient garanties mais Mathieu Klein qui ne veut s’ingérer dans les associations ne peut garantir que l’équipe actuelle de VDV resterait sur Vandoeuvre.

Nous avons signifié à Mathieu Klein notre opposition totale à ce scénario. Il faut qu’il intègre l’idée que les choses ne sont pas encore écrites. Nous continuons à demander notre internalisation qui seule peut garantir à l’ensemble de l’équipe actuelle de continuer à travailler sur Vandoeuvre, afin de faire bénéficier au mieux à la population de notre expérience et de notre implication dans le partenariat local.

Le temps passe, mais nous ne nous avouons pas vaincus.
Si nous lâchions, nous accepterions de faire le deuil de 36 ans d’histoire et d’expérience avec le risque évident d’une équipe éclatée sur différents quartiers de l’agglomération.
Aujourd’hui, nous n’avons plus rien à perdre. Nous sommes donc déterminés à préparer un automne et un hiver chauds pour prouver à nouveau qu’on ne lâche rien !

INTERNALISATION What else ?

 
Nous vous joignons un article publié dans l’Est Républicain du 13 juillet.

 

L’intégralité de nos journaux de mobilisation est disponible sur le site du FSL Nancy : http://www.fsl-nancy.fr/mobilisatio...
Quelque soit le sort qui nous est réservé, nous vous tiendrons régulièrement informés de nos futures mobilisations par le biais de ce journal de lutte.

A bientôt.
Les éducateurs/trices de Vivre dans la Ville

 

- Vendredi 22 juin 2012

Un funeste anniversaire, une émission de radio, un pique-nique, un article de presse et une relève.

Le funeste anniversaire : c’est le 23 juin 2011 qu’a été voté par le Conseil Général 54 le rapport « solidarité » à l’origine des suppressions de postes en PMI, en prévention spécialisée et au sein du service logement. C’est sur ce rapport que s’appuient les responsables du CG pour tenter de nous imposer des évolutions qui modifieraient substantiellement la conception de notre travail.

L’émission de radio : 60 minutes rien que pour présenter la lutte des Védévés. Ecoutez-la, ça vaut le coup. Ca se passait sur Radio caraïb Nancy, c’était mardi 19 juin de 9h à 10h.
- http://www.rcn-radio.org/download/31785

Le pique-nique : une bonne cinquantaine de personne à notre auberge espagnole de jeudi. Des vandopériens, des salariés d’associations de Vandoeuvre, des syndicalistes de la CGT et de SUD, des militants associatifs (La Crise, chorale des Sans nom, RésisteR !), des militants politiques (FASE, Front de Gauche, LO, NPA, PG, POI).
Ambiance toujours aussi chaleureuse. Merci à toutes et tous.
Merci à RCN Radio pour les affiches de soutien à l’arrière de sa camionnette.

L’article de presse : « Vivre dans la Ville » en résistance (voir pièce jointe) avec quelques petites imprécisions/ JCB n’est pas délégué syndical, il n’y en a pas à Vivre dans la Ville, trop petite association mais simple militant à SUD santé sociaux. Certains de ces collègues sont eux militants à la CGT.

La relève : L’IRTS est en crise (voir pièce jointe). Les futurs travailleurs sociaux sont fortement mobilisés. L’avenir appartient à la jeunesse et les changements viendront d’eux !

 

- Lundi 11 juin 2012

Un rappel, des petites infos sur ce qui sera bientôt l’ex-VDV, des nouvelles de l’ex-Mission locale de Woippy et de l’ex-service social du CCAS de Nancy.

Le Rappel :
Pique-nique dans le hall du CG le jeudi 21 juin de 12 heures 15 à 13h45.

Les petites infos :
Le comité de pilotage qui devait rassembler vendredi 1er juin VDV, Jeunes et Cité, Pass’Sports Culture et le CG sur le devenir de la prévention privée a été ajourné.
Lors du CA de VDV du 4 juin, les administrateurs de VDV ont démissionné de leurs postes d’administrateurs et ne sont donc plus qu’adhérents de VDV. Mr Maïer, administrateur provisoire est donc le seul et dernier capitaine du bateau VDV qui vit donc ses dernières semaines, au mieux ses derniers mois.
Mr Maïer nous a informés qu’il était allé au CG afin de récupérer des infos auprès de Mathieu Klein et d’Hans Mazetier. Il lui a été annoncé que l’internalisation de l’équipe de VDV au sein du CG (notre revendication) n’était pas d’actualité mais que les services du CG continuaient à travailler les autres pistes (absorption-fusion avec Jeunes et Cité ou large appel d’offre) sans que l’une ou l’autre soit plus avancée. Mathieu Klein ne s’engage que sur une chose, il n’y aura aucun licenciement parmi l’équipe éducative actuelle de VDV, mais nous pouvons d’ores et déjà faire une croix sur le poste de secrétaire-comptable. Un licenciement collectif coûterait trop cher !
En cas d’absorption, les conditions de travail des éducateurs de VDV seront garanties pour les personnes en poste mais tout remplaçant d’un salarié partant se verra proposer des conditions rabotées (moins de congés trimestriels par exemple).
Mathieu Klein ne peut exclure au final la dislocation de l’équipe actuelle. Les salariés se verraient alors proposer des reclassements. Quand on voit ce qui se passe pour les ex-salariés du CCAS de Nancy, on ne peut qu’être inquiets (voire pièces jointes).

Les nouvelles :
Les salariés de l’ex-Mission locale de Woippy sont toujours dans l’incertitude quant à leur avenir. cliquez ici

Un an après la dissolution de l’ex-service social du CCAS de Nancy, certains salariés sont toujours sur le carreau. Dis papa, c’est quoi un reclassement ? Ils invitent donc les collègues à un rassemblement jeudi 14 juin à partir de 8 heures devant le Centre de Gestion de Meurthe et Moselle situé 2 allée Pelletier Doisy à Villers les Nancy.

 

- Mercredi 31 mai 2012

Les évènements semblent s’accélérer.

 

Le contexte : Le 29 mars, Mathieu Klein rencontrait les éducateurs de Vivre dans la Ville, ainsi que les syndicats CGT et SUD du CG et du médico-social. Il annonçait devant témoins que ses services travaillaient sur plusieurs pistes quant à l’avenir de Vivre dans la Ville (maintien d’une structure vandopérienne, internalisation, absorption par une autre association ou appel d’offre national), et que cela se ferait en concertation avec l’ex bureau de VDV et avec nous salariés.
Mi-avril, nous avons fait connaissance avec Monsieur Maïer, administrateur provisoire nommé par le CG pour remplacer le bureau démissionnaire de Vivre dans la Ville. Il s’était engagé à nous tenir régulièrement informés des démarches qu’il entreprenait. Depuis, plus aucun contact, aucune nouvelle de son côté.
N’ayant pas de nouvelles, nous avons écrit un courrier public à Mathieu Klein jeudi 10 mai lui demandant des éclaircissements sur les démarches de sortie de crise qui auraient été entreprises, et nous avons joint un argumentaire sur nos positions sur ce que doit être la prévention spécialisée.
3 semaines plus tard aucune réponse.
Entre-temps, une tentative de médiation a eu lieu par l’intermédiaire du front de gauche. Sans plus de résultat.
Du côté de notre directeur, nous n’avons pas obtenu plus d’informations non plus. Jusqu’à lundi 21 mai, date de notre dernière réunion d’équipe, il n’aurait eu aucun contact avec le CG.

Aujourd’hui tout s’accélère

Nous apprenons ce soir par notre directeur qu’un comité de pilotage provoqué par le CG aurait lieu demain 1er juin, traitant du rapprochement de Vivre dans la Ville, Jeunes et Cité et Pass’sports et Culture. Les directions des structures vont donc discuter entre elles et avec des cadres du CG sur notre avenir sans qu’à aucun moment on ne demande leur avis aux salariés. Ca repart mal !
Le 4 juin a lieu un conseil d’administration de Vivre dans la Ville avec 2 points à l’ordre du jour : préparation de l’AG ordinaire et questions diverses. Les salariés ont deux représentants au CA. Comment pouvons-nous préparer collectivement le point questions diverses quand nous ne savons pas de quoi il s’agit ?
Le 5 juin, Mr Maïer, administrateur provisoire souhaite rencontrer l’équipe suite au comité de pilotage du 1er juin et au CA du 4 juin pour faire un point sur la situation institutionnelle de l’association.
Cela n’augure rien de bon.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des prochaines initiatives que nous allons prendre. Il est hors de question qu’on nous impose des modifications substantielles sans que l’on réagisse à la hauteur de ces modifications.
Vous pouvez d’ores et déjà noter dans vos calepins que nous organiserons un pique-nique dans le hall du CG le jeudi 21 juin de 12 heures 15 à 13h45.

Quand on pense à toutes les belles promesses électorales qui sont énoncées en ce moment…
Nous saurons ré interpeller François Hollande, qui a pris le temps de répondre à notre courrier, en lui rappelant qu’il s’est engagé, lors du débat de second tour avec Nicolas Sarkozy, à restituer aux départements tous les crédits qui leurs seraient dus.
Même si nous ne sommes pas naïfs. Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent.

 

Nous mettrons la même énergie pour nous défendre que nos camarades de la Mission Locale de Woippy.
Eux semblent avoir perdu (Lire leur article : mourir à 30 ans) contre des élus UMP. Qu’en sera-t-il pour nous avec une gestion gauche plurielle ?
http://salaries-mission-locale-woip...

 

- Mercredi 30 mai 2012

Merci à Jenny, Jean-Christophe, Emmanuelle, Viviane, David, Jérémy, Marie-Estelle, Lucas, Poupa, Alain, Nora, Annie, Renée, Joëlle, Jean-Claude, Christiane, Dominique, Fatima, Saïd, JL, Corinne, Boris, Malika, Antoinette, Lydie et à celles et ceux que j’oublie ou dont je ne connais pas le prénom, de nous avoir une nouvelle fois apporté leur soutien. Merci à Adel et Nadia, indisponibles, qui nous ont fait part de leur amitié. Merci à Marie-Odile du Républicain lorrain d’avoir pris de nos nouvelles. Merci à la CGT et à Sud, à Lutte ouvrière, au NPA, à la Fase d’être toujours à nos côtés. Merci surtout à ce petit gamin qui a tenu à nous donner ses pièces jaunes pour notre caisse de solidarité.

 

Des informations officieuses nous indiquent que des décisions importantes seront prises lors du prochain Conseil d’administration de Vivre dans la Ville, lundi 4 juin, en dépit de l’opposition affirmée de certains administrateurs, et qu’une réunion entre VDV, le Conseil Général et Jeunes et Cité va se tenir prochainement.

Paradoxalement, l’équipe de VDV n’a aucune information sur son avenir autre que « pour l’instant il ne se passe rien ».

Ceci alors que l’administrateur provisoire s’était engagé à tenir l’équipe informée des pistes de travail qu’il préconisait, que notre direction nous affirme que c’est le calme plat du côté du Conseil général, que Mathieu Klein nous avait certifié que lui aussi organiserait une concertation régulière avec notre équipe avant l’été.

Les éducatrices/teurs et le public existent. Nous ne sommes pas des kleenex ! Nous voulons des informations.

 

Ils se moquent vraiment du monde, plus rien ne m’étonne….

 

Va-t-il nous arriver la même chose qu’à la Mission Locale de Woippy, c’est-à-dire notre disparition pure et simple ?
http://salaries-mission-locale-woip...

 

- Dimanche 27 mai 2012

Rappel : Tous les scénarii sont ouverts : Internalisation, fusion, absorption, liquidation. Pas de réponses aux courriers adressés, pas de suites aux tentatives de médiations.
La période électorale s’achevant, sans la moindre information, on peut s’attendre au pire.
Ce qui est sûr c’est qu’on ne lâchera rien !

Apéro festif de soutien mardi 29 mai à 18 heures devant les locaux de Vivre dans la Ville, 3 rue Goëthe à Vandoeuvre. Cette petite fête sera précédée dès 17 heures d’une manifestation à vélo dans Vandoeuvre. Les cyclistes militant(e)s seront les bienvenu(e)s.

Word - 94 ko
tract irts

Nous vous joignons un tract intersyndical relatif à une mobilisation de nos collègues de l’IRTS.

 

- Vendredi 11 mai 2012

Voici un courrier adressé ce jour à Mathieu Klein, vice président du Conseil Général 54.

PDF - 819.5 ko
lettre à Mr Klein 04 05 2012

« Bonjour, Monsieur Klein

Nous nous permettons de vous faire parvenir ci-joint nos interrogations quant à la démarche de sortie de crise concernant les éducateurs-trices de Vivre dans la ville et restons dans l’attente d’une prochaine rencontre.

PDF - 1.5 Mo
mission de PS à Vandoeuvre le fond et la forme

Nous y joignons à toutes fins utiles notre argumentaire sur le fond.

Nous diffuserons largement ce courrier, comme nous le faisons depuis le 05 décembre dernier.

Vous remerciant par avance de l’intérêt que vous voudrez bien lui accorder, nous vous prions de croire, Monsieur le Vice-Président, à l’assurance de nos sentiments distingués,

Les Védévés, »

 

L’intégralité de nos journaux de mobilisation est disponible sur le site du FSL Nancy : http://www.fsl-nancy.fr/mobilisatio...

Quelque soit le sort qui nous est réservé, nous vous tiendrons régulièrement informés de nos futures mobilisations par le biais de ce journal de lutte.

A bientôt.
- Les éducateurs/trices de Vivre dans la Ville


Mercredi 2 mai 2012 (Mais où en sont les Védévés ?)

Voici un article publié dans le journal RésisteR du mois de mai. Très prochainement en ligne. http://www.crr54.lautre.net/site/

Mais où en sont les Védévés ?

Quelques chiffres et quelques dates pour rappel :

- 23 juin 2011 : Vote du rapport « solidarité » par le CG 54 annonçant la suppression de dizaines de postes en PMI (Protection maternelle et infantile), en prévention spécialisée (16 postes supprimés sur un effectif de 72), et au sein du service logement.

- 23 juin 2011 : Lettre ouverte du collectif « la prév du 54 » à Michel Dinet pour annoncer notre total désaccord avec sa politique. Ce collectif regroupait des éducateurs de prévention spécialisée du public et du privé. (Pas de réponse).

- 29 juin 2011 : Courrier individuel d’une collègue de Vivre dans la Ville à Michel Dinet allant dans le même sens. (Réponse lapidaire).

- Octobre 2011 : Plusieurs journées d’action et de grève de l’intersyndicale CGT, FO, FSU, Unsa, Solidaires du CG 54 pour s’opposer aux suppressions d’emplois dans les différents services départementaux. Les éducateurs de VDV se sont joints à ces journées de grève.

- 19 octobre 2011 : Annonce, à l’occasion du conseil d’administration de Vivre dans la Ville, de la volonté du CG 54 de supprimer entre 3 et 7 postes dans les associations de prévention spécialisée.

- 9 novembre 2011 : Courrier de l’ensemble des salariés de Vivre dans la Ville à l’exception du directeur pour réitérer notre refus de voir fondre notre équipe. (Pas de réponse).

- 5 décembre 2011 – 10 février 2012 : 29 jours de grève tournante avec occupation symbolique du hall du CG ponctués par des initiatives festives : pique-niques de soutien, tombola de soutien, chorale des Védévés, tour de chant à l’occasion des vœux de Michel Dinet au personnel du CG…

- Le 5 décembre nous écrivions un tract intitulé : Ne laissons pas mourir la Prévention spécialisée Nous ne paierons pas leur crise !

Que s’est-il passé depuis cette date ?

Après 1 mois de lutte, la réponse du CG a été cinglante : il a menacé de sortir l’artillerie lourde, et utilisé le chantage dans la presse sur l’annulation de l’autorisation de fonctionner, en expliquant que le projet irait à son terme, avec ou sans nous… il a déconventionné l’association au 1er janvier 2012 après 35 ans de convention. Cette décision et la situation de blocage ont entraîné la démission des membres du bureau de l’association. Sans représentation physique, l’association n’était pas viable. Le CG 54 a nommé provisoirement un administrateur ad hoc pour répondre à cette situation. Cette personne a une fonction administrative et non politique. La dotation 2012 pour Vivre dans la Ville correspond à peu près à celle de 2011. Elle intègre le remplacement de la secrétaire comptable à la retraite depuis le 1er mars 2012. Poste qui, avant notre mobilisation, n’aurait pas dû être remplacé. Notre mobilisation a jusqu’à présent permis : une rallonge de 200.000 € pour la prévention spécialisée privée obtenue après 10 jours de grève, le remplacement provisoire de la secrétaire comptable. Mais nous ne savons toujours pas ce que le CG 54 veut faire de nous. Plusieurs pistes sont travaillées et les changements prendront effet au 1er janvier 2013. Il est possible que notre équipe soit internalisée, ou que nous soyons absorbés par Jeunes et Cité ou par une structure qui aurait répondu à un appel d’offre lancé par le CG 54.

Nous continuons à revendiquer le fait que l’équipe actuelle reste sur Vandoeuvre avec un financement pérenne nous permettant d’agir. Etant obligés de faire le deuil de Vivre dans la Ville, nous pensons que notre intégration au sein du CG est la moins mauvaise solution.

Tout au long de notre grève, nous avons essayé de la médiatiser au maximum en direction de la presse mais aussi dans nos différents réseaux. Nous avons diffusé un journal de grève presque quotidien.

Je reprendrai les propos de Yvon Scornet, le porte parole de l’Intersyndicale CGT-CFDT-CFE/CGC de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne. "Notre lutte n’est pas plus remarquable que d’autres mais on a fait en sorte qu’elle soit très remarquée, car tant qu’on sera dans la lumière, on ne pourra pas nous assassiner", a-t-il affirmé.

A Vivre dans la Ville, nous pensons que c’est notre cas aussi.

Pour conclure, je dirai que j’espère que le 6 mai François Hollande sera élu ? Pourquoi ?

Parce que le Président du CG54, pour justifier les choix politiques de sa majorité, a invariablement invoqué la contrainte budgétaire qui pèse sur la collectivité du fait de la baisse des financements alloués par l’État, alors même que les missions des collectivités territoriales se multiplient. L’Etat a transféré des compétences en matière de personnes agées, handicap et insertion sans allouer les budgets équivalents, le CG 54 a alors décidé de faire des économies sur ses champs de compétence non obligatoires, à savoir PMI, prévention spécialisée et service logement. Avec l’élection de François Hollande, Michel Dinet, s’il est cohérent ne pourra que revenir sur les suppressions de postes et devra donc embaucher en PMI, et en prévention. CQFD

JC

 

Nous vous joignons une invitation pour notre prochaine initiative : un apéro festif de soutien mardi 29 mai à 18 heures devant les locaux de Vivre dans la Ville, 3 rue Goëthe à Vandoeuvre. Cette petite fête sera précédée d’une manifestation à vélo dans Vandoeuvre. Les cyclistes militant(e)s seront les bienvenu(e)s.

 

L’intégralité de nos journaux de mobilisation est disponible sur le site du FSL Nancy : http://www.fsl-nancy.fr/mobilisatio...

Quelque soit le sort qui nous est réservé, nous vous tiendrons régulièrement informés de nos futures mobilisations par le biais de ce journal de lutte.

A bientôt.
- Les éducateurs/trices de Vivre dans la Ville

 

Mercredi 11 avril 2012
(notre argumentation et nos propositions pour la mission de Prévention Spécialisée à Vandoeuvre)

Comme promis, nous vous adressons ci dessous, notre argumentation et nos propositions pour la mission de Prévention Spécialisée à Vandoeuvre

Nous soumettons ce texte à la réflexion collective, nous l’adressons aux responsables du CG 54, mais aussi à nos collègues, à nos partenaires et aux habitants avec lesquels nous travaillons.

Nous organisons une prochaine initiative-apéro « genre printemps des Védévés » avec soutiens et habitants mardi 24 avril à partir de 18 heures.

2 collègues sont intervenus sur notre mobilisation en cours invités au meeting CGT qui s’est tenu hier salle Raugraff sur les paroles de salariés en lutte. (Article joint).

 

Copinage :

- Le syndicat départemental SUD santé-sociaux de Meurthe-et-Moselle vient d’éditer (avec l’aide de salariés du CEF concernés) un état des lieux de la situation et une intéressante analyse de la situation actuelle de cet établissement. Une plongée dans l’environnement de travail de nos collègues et cousins. Le rapport est disponible ici : http://sud.ars.free.fr/divers/sud54...

- Suivez l’actualité de la mobilisation de nos amis de la Mission locale de Woippy : http://salaries-mission-locale-woip...

 

L’intégralité de nos journaux de grève est disponible sur le site du FSL Nancy : http://www.fsl-nancy.fr/mobilisatio...

Quelque soit le sort qui nous est réservé, nous vous tiendrons régulièrement informés de nos futures mobilisations par le biais de ce journal de lutte.

A bientôt.
Les éducateurs/trices de Vivre dans la Ville

 

Jeudi 29 mars 2012 (la rencontre avec le CG54)

L’USD CGT Santé et action sociale a reçu un courrier de Mathieu Klein lundi, au titre de l’intersyndicale CGT SUD, public privé, pour une rencontre, avec l’équipe de Vivre dans la Ville, aujourd’hui jeudi en fin d’après-midi. Il s’agissait pour le CG « de présenter les suites qui seront données à l’association Vivre dans la Ville ».
Les administrateurs de Vivre dans la Ville ont été reçus une heure avant nous.

La réunion a été relativement courte. Les éducateurs et les syndicalistes ont écouté Mathieu Klein et ne sont intervenus que pour demander quelques précisions. Nous avions décidé de ne pas réagir à chaud. Qu’avons-nous appris ?

Le CG a nommé un administrateur provisoire pour un mandat de 6 mois, éventuellement renouvelable 6 mois supplémentaires. Cet administrateur prend ses fonctions le 2 avril. Il se substituera au bureau démissionnaire de l’association. Le CG a pris cette décision après avoir adressé une injonction à l’association pour qu’elle précise la délégation unique de pouvoir après la démission de la Présidente. La réponse du Conseil d’Administration de VDV n’a pas apporté les garanties, notifiées dans le code de la famille et de l’action sociale, demandées par le CG. Cette décision n’est pas « une punition », mais c’est plutôt une garantie que les salariés de Vivre dans la Ville pourront continuer leur mission, toucher leur salaire, répondre aux partenaires… Cet administrateurs sera physiquement présent à l’association quelques jours par semaine. Il gèrera le personnel et aura la faculté d’embaucher. La première chose que nous lui demanderont sera l’embauche d’un ou une secrétaire qui manque cruellement à Vivre dans la Ville.

Cet administrateur n’aura pas de rôle politique. Il ne travaillera pas sur les suites de l’association. Il devra faire un rapport d’étape au bout de 3 mois et un rapport final dans 6 mois.

Pour les suites : le CG continue de travailler les différentes pistes : maintien d’une structure vandopérienne, internalisation, absorption par une autre association ou appel d’offre national. Des rencontres entre l’association, y compris avec ses salariés, et le CG auront lieu d’ici l’été. Au début de l’été ou à la fin de l’été des décisions seront prises, conformément aux orientations du CG pour une mise en œuvre de ces décisions en janvier 2013.

Les dossiers présentés par l’association dans le cadre des contrats urbains de cohésion sociale ont été approuvés.

Il semble que le CG nous donne les moyens de fonctionner provisoirement. Nous restons vigilants. Nous adresserons prochainement des propositions écrites au conseil général.

 

Nous organiserons une prochaine initiative-apéro « genre printemps des Védévés » avec soutiens et habitants autour du 20 avril.

 

Nos amis de la Mission locale de Woippy sont dans une situation pire que la nôtre. Et il semblerait que les similitudes entre nos deus situations aient pris fin. Le Maire de Woippy est poursuivi en justice. http://salaries-mission-locale-woip...

 

L’intégralité de nos journaux de grève est disponible sur le site du FSL Nancy : http://www.fsl-nancy.fr/mobilisatio...

Quelque soit le sort qui nous est réservé, nous vous tiendrons régulièrement informés de nos futures mobilisations par le biais de ce journal de lutte.

A bientôt.
Les éducateurs/trices de Vivre dans la Ville



Documents joints

Tract CG54
Tract CG54
Ne laissons pas mourir la Prévention spécialisée
Monsieur le president 23 juin 2011
Monsieur le president 23 juin 2011
Monsieur DINET 29 juin 2011
Monsieur DINET 29 juin 2011
Monsieur Dinet 9 novembre 2011
Monsieur Dinet 9 novembre 2011
Educ Trouduc
Educ Trouduc
Restructuration au CG54
Restructuration au CG54
Courrier M Klein
Courrier M Klein
3 janvier 2012
lettre ouverte Michel Dinet janvier 2012
lettre ouverte Michel Dinet janvier 2012
revue de presse...
revue de presse...
11 janvier 2012
MP3 - 1.3 Mo
MP3 - 1.3 Mo
au CG54
au CG54
MP3 - 2.2 Mo
MP3 - 2.2 Mo
journal de greve
journal de greve
RL 54-Nord 21-01-2012
RL 54-Nord 21-01-2012
Pétition sauvez VDV
Pétition sauvez VDV
au 26 janvier
au 26 janvier
CENTRE EDUCATIF FERME DE TONNOY
CENTRE EDUCATIF FERME DE TONNOY
tract élus PS/FDG
tract élus PS/FDG
riposte CG
riposte CG
Courrier au Président CG 54
Courrier au Président CG 54
Précisions CPU 6 février 2012
Précisions CPU 6 février 2012
Réponse du maire de Vandoeuvre
Réponse du maire de Vandoeuvre
lettre Klein 01fev2012
lettre Klein 01fev2012
lettre Klein 12janv2012
lettre Klein 12janv2012
déclaration du bureau 13fev12
déclaration du bureau 13fev12
Texte Des creux et des bosses
Texte Des creux et des bosses
Dinet 29fev
Dinet 29fev
SUD 22 mars
SUD 22 mars
educ 19mars
educ 19mars

Commentaires

Logo de Franck de Metz
dimanche 19 février 2012 à 12h48, par  Franck de Metz

Courage à vous ! Votre lutte finira par payer ! Ne les laissez pas anéantir votre travail et vos emplois !

Logo de Nolwenn
jeudi 26 janvier 2012 à 18h29, par  Nolwenn

Bon courage pour votre mobilisation, tenez bon ! nous vous suivons du Morbihan … Nolwenn EJE

Logo de DFC
mardi 24 janvier 2012 à 22h46, par  DFC

Bon courage a toute l’équipe de vivre dans la ville !on lache rien !!!

Logo de JCB
samedi 14 janvier 2012 à 12h12, par  JCB

Merci pour ton soutien. Jean-Christophe (Gréviste et militant SUD aussi)

Logo de isabelle
lundi 9 janvier 2012 à 18h42, par  isabelle

Bravo pour votre mobilisation, ce journal permet vraiment de vous suivre et donne envie de vous soutenir. Ne lachez pas. Une toute jeune syndiquée de sud santé sociaux 21…

Navigation

Lire aussi...

Articles de la rubrique

A la une

La newsletter du site

HTML - 48.3 ko Pour recevoir toutes les 1 ou 2 semaines l’agenda et les derniers articles parus sur le site FSL-Nancy.

AGENDA MILITANT
de Nancy et environs...

<<

2017

>>

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012