Nancy, Epinal, Bar-le-Duc : Mobilisations contre les expulsions à Notre-Dame-des-Landes, Samedi 9 janvier 2016

Publié jeudi 7 janvier 2016 sur le site FSL - Nancy : http://fsl-nancy.fr/http://fsl-nancy.fr/spip.php?page=evenement&id_article=14279
Date de l'événement:
samedi 9 janvier 2016  -  14h00
 

Il y a urgence à se mobiliser contre les explusions à Notre-Dame-des-Landes.

Parce que "Contre Vinci, solidarité avec les paysan.ne.s et les habitant.e.s !"

Parce qu’il faut crier : "Non à leur monde : ni à Notre-Dame-des-Landes, ni à
Bure, ni ailleurs !"

Et parce-que "L’Etat d’urgence n’écrasera pas les luttes !"

Soyons present-e-s et nombreu-ses-x pour mettre la pression au gouvernement et a Vinci !

Nous vous donnons rendez-vous SAMEDI 9 JANVIER 2016 :

  • à Nancy : à 14h place Maginot
  • à Épinal : à 11h place des Vosges
  • à Bar-le-duc : à 11h place Notre-Dame

Diffusez largement l’info !

ZAD partout !

ZAD = Zone À Défendre : http://zad.nadir.org/

texte " Depuis la zad de Notre-Dame-des-Landes - Ce que nous voulons pour le 9 janvier" : https://zad.nadir.org/spip.php ?article3354

Un proces va avoir lieu le 13 contre les habitant-e-s historiques et paysan-e-s de la Zad de notre-dame des landes. La date du proces a ete avancee pour eviter que des manif puissent avoir lieu avant. C’est une attaque qui signe le debut d’une volonte du gouvernement d’expulser petit a petit la zad.

## Pourquoi la date de mobilisation a-t-elle été avancée au 9 janvier ?

 Nous avions annoncé initialement un grande mobilisation le 16 janvier sans savoir si Vinci et le gouvernement auraient l’indigne audace de relancer une procèdure d’expulsion immédiate des habitants et paysans de la zad en plein mois de janvier. Nous avons appris dès le 30 novembre que ceux-ci étaient de nouveau convoqués au tribunal le 13 janvier. Nous avons donc décidé in-extremis d’avancer la date de mobilisation au 9 janvier et de redoubler de détermination.

## Pourquoi est-il crucial de participer à cette mobilisation ?

 Le procès du 13 janvier est une attaque sans précédent contre les habitants et paysans résistants de la ZAD. Une attaque du même ordre que celle de l’automne 2012, même si elle ne prend pas cette
fois ci la forme d’une intervention policière, du moins pour l’instant. AGO-VINCI veut à tout prix acculer les habitant-e-s au départ, en les menaçant d’expulsion sans délai, de saisie de leur bien et de leur cheptel et en réclamant qu’ils soient condamnés à des amendes journalières exorbitantes.

 Il n’est pas question de laisser l’État expulser une partie d’entre nous, ni même de laisser peser une telle menace sur l’ensemble des habitants de la zone. Notre perspective est l’abandon du projet,
cependant notre force collective doit arracher immédiatement l’engagement de l’État à renoncer à toute procédure d’expulsion jusqu’à ce que tous les recours soient menés à leur fin. Tel est l’objectif de la manifestation du 9 janvier et des mobilisations qui suivront si cela ne suffit pas. Nous savons que les délais sont courts, mais nous appelons en ce sens toutes celles et ceux qui peuvent, même de loin, à tout faire pour venir en nombre à Nantes ce jour là.

Non à l'aéroport et à son monde



Commentaires

Navigation

dans la journée...

A la une

La newsletter du site

HTML - 48.3 ko Pour recevoir toutes les 1 ou 2 semaines l’agenda et les derniers articles parus sur le site FSL-Nancy.