Rassemblement lors de la venue du 1er Ministre

Publié lundi 10 février 2014 sur le site FSL - Nancy : http://fsl-nancy.fr/http://fsl-nancy.fr/spip.php?page=evenement&id_article=10866
Date de l'événement:
vendredi 14 février 2014  -  16h30
 

Venue de Jean Marc Ayrault à Tomblaine

Le Premier Ministre Jean Marc AYRAULT sera présent vendredi 14 février à partir de 16h30 à Tomblaine dans le cadre du lancement de la campagne municipale.

Les politiques d’austérité menées par le gouvernement de Jean Marc Ayrault ont des conséquences très concrètes pour les salariés de notre département.

Depuis mai 2012, la courbe du chômage Meurthe et Mosellane ne s’est pas inversée au contraire, elle a progressé de 0,6 %. Le nombre de chômeur de catégorie A s’élève à plus de 36 000 personnes et il progresse de près de 2 000 en un an.

Le nombre total de privé d’emploi s’élève à plus de 52 000 soit une progression de 3 000 en un an.

La casse industrielle de notre département débutée dans les années 80 se poursuit actuellement. Nous continuons à perdre année après année des emplois industriels avec toutes les conséquences que l’on connait pour les emplois induits et les services publics.

Côté pouvoir d’achat, là aussi le compte n’y est pas. Les salariés et retraités de notre département ont de plus en plus de mal à boucler leurs fins de mois. Nous ne parlerons même pas des privés d’emploi, car pour eux, on ne peut plus parler de vie mais de survie ! Le nombre de dossier de surendettement explose dans notre département.

Les mesures prises depuis plus d’un an par le gouvernement de Jean Marc Ayrault ne sont pas de nature à créer les conditions d’une sortie de crise et ne sont pas de nature à répondre aux revendications légitimes des salariés, des retraités et des privés d’emploi !

La loi dite de « sécurisation de l’emploi », le niveau d’augmentation du SMIC, la « réforme des retraites », l’odieux acharnement contre nos cinq camarades de Roanne, l’augmentation de la TVA et plus récemment le pacte de responsabilité nous montre que ce gouvernement a choisi son camp et ce n’est pas le nôtre !

Il est désormais urgent d’agir et de se mobiliser !

L’Union Départementale de Meurthe et Moselle, appelle l’ensemble des salariés de la CGT du département à se mobiliser massivement

le 14 février en participant au rassemblement
organisé à 16h30 à Tomblaine.


L’Union Locale de NANCY APPELLE à manifester vendredi 14 février prochain à 16 h30 place de l’Eglise à Tomblaine pour la venue de 4 ministres du gouvernement pour lancer la campagne des municipales du Grand Nancy.

Il existe de fortes probabilités pour qu’un dispositif de sécurité empêche notre manifestation de se tenir. Ainsi, pour éviter toute dispersion des manifestants, nous vous proposons d’assurer un maximum de covoiturage, à partir de vos bases syndicales, et de se garer le plus possible au même endroit : c’est-à-dire au parking de l’Espace Jean Jaurès de Tomblaine avenue de la Paix et tout au long de la rue jusqu’au boulevard Eugène Pottier.

Ensuite, c’est tous ensemble que nous irons jusqu’à la place de l’Eglise.

Fraternellement, l’Union Locale.


Communiqué de presse CGT – FSU – SUD-Solidaires

Les syndicats CGT, FSU et SUD-Solidaires appellent à se rassembler à Tomblaine le vendredi 14 février à 16h30 afin d’interpeller le 1er ministre sur la politique gouvernementale faite de toujours plus de cadeaux pour le patronat. Dans un contexte de chômage et de précarité croissants et où les fins de mois de la majorité de la population commencent de plus en plus tôt, les salariés sont encore et toujours sacrifiés par ce gouvernement sur l’autel de l’austérité, de la course aux profits et aux dividendes. En cela, ce gouvernement se situe dans la continuité de ce qui a été fait sous la présidence de M. Sarkozy.

Les élections municipales ne sont absolument pas pour nous le sujet. Nous ne souhaitons pas interférer dans les enjeux électoraux locaux. C’est pourquoi nous entendons pouvoir nous exprimer et manifester en tous lieux et à tout moment contre ce gouvernement et sa politique.

Cependant, nous n’accepterons pas que notre action soit utilisée par qui que ce soit. Nous visons ici en particulier les partis politiques de droite qui ont mené la même politique économique et sociale lorsqu’ils étaient au pouvoir et qui n’ont rien de mieux à proposer aujourd’hui. Leur présence ne pourrait être comprise de ce fait que comme une tentative d’instrumentalisation électoraliste et opportuniste de notre action.

Nous n’accepterons pas plus que des groupes réactionnaires et extrémistes se mêlent à notre rassemblement. Nous n’avons rien à voir avec eux, avec leurs objectifs et leurs méthodes. Nous combattons leur projet de société marqué du sceau des exclusions et de l’intolérance à l’encontre des femmes, des étrangers, des homosexuels…

Pour nos 3 syndicats, il s’agit donc uniquement d’exprimer la colère des salariés et fonctionnaires, précaires ou non, des privés d’emplois, des jeunes et des retraités, français ou immigrés. Il s’agit pour nous de revendiquer contre les licenciements et la précarité, pour l’augmentation des salaires, pour l’amélioration des conditions de travail, pour la défense de toutes les branches de la protection sociale, pour des embauches dans les services publics, etc.

Pour l’Intersyndicale
Yann Venier
Secrétaire général de l’Union locale CGT de Nancy



Commentaires

Navigation

dans la journée...

A la une

La newsletter du site

HTML - 48.3 ko Pour recevoir toutes les 1 ou 2 semaines l’agenda et les derniers articles parus sur le site FSL-Nancy.

AGENDA MILITANT
de Nancy et environs...

<<

2019

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456