RASSEMBLEMENT PACIFISTE ET INTERNATIONALISTE 11 novembre

Publié mardi 3 novembre 2015 sur le site FSL - Nancy : http://fsl-nancy.fr/http://fsl-nancy.fr/spip.php?page=evenement&id_article=14221
Date de l'événement:
mercredi 11 novembre 2015  -  10h30
 

Fédération des Libres Penseurs de Meurthe et Moselle
Mouvement Pour l’Objection de Conscience-Nancy

NON A TOUTES LES GUERRES !
REHABILITATION COLLECTIVE
DES FUSILLES POUR L’EXEMPLE !

RASSEMBLEMENT PACIFISTE INTERNATIONALISTE
MERCREDI 11/11 à 10h30, Porche Héré (près Place Stanislas)

Il y a 101 ans commençait la plus effroyable des guerres qui allait dévaster le monde, le continent européen et les peuples, barbarie qui sera amplifiée dans les guerres suivantes.

Il y eut 70 millions d’hommes mobilisés sous l’uniforme, 10 millions de soldats tués, 9 millions de civils assassinés. Un soldat sur 10 a connu l’emprisonnement dans les camps pendant la guerre. En France, 1 400 000 de soldats tués, 300 000 civils assassinés et 4 300 000 soldats blessés. La saignée fut telle que la France a perdu un quart de ses hommes de 18 à 24 ans.

Il y a 101 ans, des centaines de milliers de chinois, d’indochinois, de marocains, de tunisiens, d’algériens et de malgaches furent littéralement déportés de leurs pays d’origine pour travailler dans les usines à l’arrière du front. Ils avaient interdiction de se mélanger aux autres travailleurs, car le Service des travailleurs coloniaux au Ministère de la guerre craignait : « qu’ils ne prennent goût aux boissons fortes et aux femmes blanches et ne découvrent les grèves et les syndicats ».

Chacune des puissances voulaient gagner des parts de marchés et accroitre sa domination coloniale sur les peuples opprimés. On croyait mourir pour la Patrie, on mourait pour les industriels. La responsabilité des généraux, quel que fut leur uniforme, ne fut pas moindre. Ils voulurent et obtinrent leur guerre.

La guerre fut aussi l’occasion d’une formidable campagne de propagande, véritable banc d’essai de ce que l’on connait aujourd’hui. Les bobards de guerre ont préparé la voie aux bobards médiatico-politique de la pensée unique. Les flots d’encre ont toujours précédés les flots de sang.

Il fallait aux barbares terrasser d’abord l’homme qui se dressait pour empêcher la boucherie. Il leur fallait assassiner le grand Jaurès. La barbarie voulait écraser d’effroi les travailleurs sous l’uniforme. 45 000 refusèrent la mobilisation et furent déserteurs et réfractaires. Il leur fallait terroriser les soldats. Dès août 1914, des dizaines de soldats furent fusillés pour l’exemple. La machine à tuer ne fit que s’emballer.
Le « Tuer ou se faire tuer » laissa la place dans les tranchées au « Vivre et laisser vivre ». Et les fraternisations commencèrent. Les mutineries suivirent. En 1917, sur le Front en France, 68 des 112 divisions se mutinèrent.

Il y eut 639 Fusillés pour l’exemple durant ces années de guerre, victimes de la haine et d’une justice militaire aux ordres. Leurs camarades et l’opinion démocratique combattirent inlassablement pour que l’honneur leur soit rendu. 40 furent réhabilités entre les deux guerres. Il en reste 600 dont il faut laver l’opprobre. Pour eux, pour leur famille, pour la République, pour la vieille CGT dont nombre d’entre eux furent membres, ce qui les désigna souvent comme « meneurs » à la vindicte de généraux assassins.

Les Présidents de la République sont aux ordres de l’armée. Rien ne doit déplaire à la Grande muette qui l’est surtout quand il s’agit de rendre justice et honneur aux victimes et à leurs familles. Mais cette bataille, ils l’ont encore perdue, dans l’opinion publique démocratique.

Les Fusillés pour l’Exemple ont été réhabilités en Angleterre et en Allemagne. Pourquoi pas en France ?
L’actuel Président de la République s’est renié, une fois de plus. En effet, comment pourrait-il envoyer la troupe aux quatre coins du monde pour les « opérations extérieures », c’est-à-dire pour des guerres coloniales qui n’osent pas dire leur nom, et rendre justice à ceux qui ont dit non à la guerre.

Même Tony Blair, partisan acharné de la guerre en Irak vient de déclarer « Je peux dire que je présente des excuses pour le fait que les informations données par les services secrets étaient fausses », informations relatives « aux armes de destruction massive » qui ont « justifié » la guerre contre l’Irak, avec toutes les conséquences actuelles dans cette partie du monde. Il reconnaît aussi « une responsabilité dans la montée de l’organisation djihadiste État islamique (EI) ».

NON A LA GUERRE QUI PREPARE D’AUTRES GUERRES !

C’est le peuple souverain qui prononcera la réhabilitation collective des 639 Fusillés pour l’exemple de 1914-1918. La République, c’est nous.
Avec les Fusillés pour l’Exemple, pour lesquels nous exigeons leur REHABILITATION COLLECTIVE, nous revendiquons le droit :

  • de dire NON à la boucherie,
  • de REFUSER de TUER et de SE FAIRE TUER

De même, c’est le peuple souverain qui arrêtera les guerres, les « opérations extérieures » honteusement présentées pour la paix et la démocratie.
Réaffirmons que les guerres n’ont jamais résolu les problèmes de l’Humanité : elles ne font qu’apporter barbarie, désolation, destruction, souffrances sans nom.

REHABILITATION COLLECTIVE DES FUSILLES POUR L’EXEMPLE
NON A LA GUERRE !
RASSEMBLEMENT SOUS LE PORCHE HERE
LE MERCREDI 11 novembre à 10h30



Commentaires

Navigation

dans la journée...

A la une

La newsletter du site

HTML - 48.3 ko Pour recevoir toutes les 1 ou 2 semaines l’agenda et les derniers articles parus sur le site FSL-Nancy.

AGENDA MILITANT
de Nancy et environs...

<<

2017

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345